Non à la fermeture de Diogène

                             La librairie vous accueille toujours Rue-Saint Jean, tout au long de l'année 2024. Venez flâner,                                                                                          trouver ou vendre des livres !


Diogène est une des plus anciennes librairies indépendantes lyonnaises et une des plus importantes bouquineries de France. Ce dédale de livres, en tous genres et de toutes époques, a marqué plusieurs générations de lecteurs, ne laissons pas mourir cet endroit !

Nous voulons donner du poids à notre lutte et apporter vos signatures de soutien à notre dossier juridique.
Nous voulons aussi que la mairie centrale considère notre situation et mesure la signification de notre éventuelle disparition.

Parce que comme nous, vous ne souhaitez pas voir disparaître Diogène, SOUTENEZ-NOUS en signant ici.

Vous connaissez des lieux culturels qui pourraient relayer l'information ? VOUS VOULEZ NOUS AIDER ? Tracts et affiches sont à votre disposition à la librairie !

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Instagram.

 

  1. DIOGÈNE, UNE HISTOIRE DE TRANSMISSIONS

En 1974, ses études de philosophie terminées, Christian ouvre une librairie de livres anciens et d'occasion. C’est aux Puces du Canal qu’il croise Lionel et Jacques, passionnés de bouquins. Avec eux la librairie s'agrandit et les livres prennent leurs aises au 1er étage et au sous-sol.

Parce qu’ils souhaitent transmettre leur métier, leur goût des livres et aussi ce lieu qu’ils savent extraordinaire, ils ouvrent les portes de Diogène à Benoît et à Claire : la deuxième équipe est au travail !

Aujourd’hui nous sommes la troisième équipe à faire vivre Diogène presque tous les jours de l'année. Pour choisir, acheter et vous conseiller des livres et des BD, créer des vitrines thématiques très attendues par nos clients et voisins, ranger les livres dans nos rayons, s’occuper de vos commandes en ligne.

 

baniereequipe

 

LA LIBRAIRIE ÉVINCÉE, NOTRE PROBLÉMATIQUE

L’immeuble dans lequel la librairie se trouve a été racheté en 2018 par une des sociétés du pôle « Patrimoine et Art de vivre » de la grande entreprise lyonnaise GROUPE MAÏA. Devenus nos nouveaux propriétaires, ils ont initié une procédure d’éviction afin de reprendre les locaux et de les utiliser pour leurs propres activités.

Sans changement d’avis de la part de nos propriétaires, la librairie devra quitter ses locaux au terme de la procédure.
Nous ne trouverons jamais l’équivalent de nos locaux actuels, situés dans un prestigieux immeuble du XVe siècle et dans le quartier historique du Vieux Lyon.

Mais, pour que la librairie perdure même hors de ses murs historiques, nous tentons depuis quatre ans de trouver un lieu qui offre un grand espace (nous avons actuellement plus de 200m2) en centre ville.

Dans l'éventualité où nous trouverions un local adapté à l'activité et à l'âme de Diogène, déplacer notre librairie implique de :

  •  - racheter un droit au bail et/ou pas-de-porte ;
  •  - avoir les ressources financières pour faire des travaux (rénover un local aux nouvelles normes, acheter des étagères pour nos 2,5 km de livres, installer un éclairage, un système de chauffage, des vitrines) ;
  •  - financer notre déménagement, ...

À titre d’information, un droit au bail pour un local commercial de 200 m² environ dans le centre de Lyon peut valoir plusieurs centaines de milliers d'euros, l’achat d’étagères solides de moyenne gamme représente près de 80 000 euros, pour notre déménagement (si nous faisons nos cartons de livres) nous avons fait faire un devis qui s’élève à 35 880 euros et la liste est longue.

En bref, cela veut dire que réinstaller la librairie Diogène a un coût.

 

Infographie

 

BATAILLE JURIDIQUE

Lorsque des bailleurs mettent fin à des baux la loi prévoit le versement d’une indemnité.

Nous nous battons juridiquement depuis 2018 pour obtenir l’intégralité de ce que nos propriétaires nous doivent : une indemnité juste (valeur marchande du fonds, frais de déménagement et réinstallation, frais de mutation, frais accessoires etc.) et sans laquelle la librairie ne peut envisager une réinstallation.

À l’heure où le quartier Saint-Jean compte de moins en moins de commerces indépendants, la présence de la librairie est plus qu’un repère pour les habitants du quartier, pour les Lyonnais et pour les amoureux du livre : elle participe à l’équilibre du Vieux Lyon en faisant partie intégrante du tissu social et en proposant une offre culturelle.

 

NOS HABITUÉS L’EXPRIMENT MIEUX QUE NOUS

« Diogène à Lyon, c’est une institution ! On ne ferme pas une institution, on ne ferme pas un symbole, un repère ! »

« Impossible de fermer et remplacer cet endroit magique que je connais et pratique depuis 50 ans. C’est honteux ! »

« Continuez à défendre votre librairie qui contribue à l’esprit, la beauté et l’âme du quartier Saint-Jean ! De tout cœur avec vous ! »